AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Damn - Even the stars can fall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Démon Incompréhensible
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 16/08/2017

Feuille de personnage
Personnage:
Infos fermées
MessageSujet: Damn - Even the stars can fall   Mer 16 Aoû - 20:44

Je poste juste pour pas que le meneur du Silence soit pris  What a Face /mur/


   
"C'est un feu de révolte, une étoile tombée du ciel."


   
Étoile Damnée ▬ / ▬ 28 lunes ▬ Clan du Silence ▬ Chef


   
I am.. Caractère
Entre 7 et 10 lignes minimum.


Tu vois cette flamme qui brille dans ses yeux ? C'est le feu de révolte. Le brasier dans ses paroles ? Les cendres du pouvoir.
Tu sais, comprendre Étoile Damnée n'est pas chose facile, étant donné qu'il ne se comprend pas lui même.
Le meneur du Clan du Silence est une flamme en perpétuel mouvement. Un torrent de feu qui brûle en permanence. Il ne peut rester inactif longtemps, il ne peut se terrer sans rien dire.
Vois tu, Étoile Damnée est sarcastique. C'est une langue qu'il parle couramment, afin de cacher une perte de contrôle, ou tout simplement parce qu'il aime ça.
Ill aime son clan et le fait passer avant tous les autres. Il n'hésitera pas à exécuter les trois autres si cela peut assurer la survie du sien. Par ailleurs, il supporte mal les étrangers et peut faire preuve d'injustice face à eux. Il peut regarder un clan perdre face à un autre et ne pas agir, parce que cela peut compromettre le sien.

Pour autant, mon gars, il ne faut pas croire que Damn est dénué de coeur. Il ne met juste pas les siens en danger. C'est un peu comme Thranduil, si tu connais.
Implacable et froid, borné comme pas possible, impulsif. Il déteste qu'on conteste ses ordres, et n'écoutera aucun conseil, excepté si celui ci vient de quelqu'un qu'il respecte.
T'sais, Damn ne fait entièrement confiance qu'à lui même. Quand il a quelque chose en tête, il va jusqu'au bout. Un vrai acharné de nature.

Il n'est pas spécialement belliqueux, simplement, quand il est au combat, il a la réputation de compter parmi les plus féroces guerriers. Parce qu'il ne lâche pas sa proie. Parce qu'il se bat comme quatre dès que son clan est menacé.
D'ailleurs, je ne vous conseille pas de vous trouver face à lui lorsqu'il est en colère, parce que de la violence, vous allez vous en prendre plein la tête. Verbale uniquement, quoique, dans certains cas de colère noire, ça peut aller jusqu'à la confrontation physique. Parce que Damn se laisse emporter par ses sentiments, il ne peut pas se contrôler bien longtemps. Surtout lorsqu'une offense a été commise - de son point de vue.

Mais au fond, quand tu le connais, Damn, ce n'est pas un méchant. Juste un souffrant. Jamais totalement satisfait, jamais rassasié. Il peut faire preuve de l'amour le plus tendre en passant par la trahison la plus féroce.  Parce que oui, Damn, quand il aime, il aime. Loyal jusqu'au bout, il n'a qu'une parole, et mourrait pour ses proches. Il sait rire, il sait pleurer, comme chacun. D'ailleurs, si un jour quelqu'un qui lui est cher décède, ce sera un coup dur, un gros, un terrible. Car Damn s'attache aux personnes qu'il côtoie.

Oui, vraiment, c'est un être compliqué. Mais vous ne trouverez pas de chef plus attaché à la survie de son clan, jusqu'à aller provoquer une centaine de félins pour lui.




   
My pelage is.. Physique
   10 lignes minimum
   

   
Là réside au moins une de ses qualités ; Étoile Damnée se fiche du physique. Il n'y prête pas attention pour jauger quelqu'un.
Lui même se fiche royalement de son apparence, c'est un fait.
N'allez pas croire que, parce qu'il est chef, il est extraordinaire. Non, pas du tout. Au contraire. Son pelage est immaculé, entièrement, excepté le bout de la queue et de la patte droite. On aurait dit un manteau d'hiver, fait de neige pure, sans qu'aucune poussière ne se soit posée dessus.
Étoile Damnée est grand, et il dégage de lui un certain charisme. Il ne vous viendrait pas à l'idée de l'interrompre lorsqu'il parle. À moins que vous ne soyez suicidaire.
Ses muscles, développés et travaillés sans relâche, lui procurent force et précision. Il est moins rapide que ceux du vent, moins habile que la rivière, mais chacun de ses coups sont précis et violents. Il ne se hasarde pas à frapper un peu partout.
Pourtant, fort ne veut pas dire gros patapouf, et Damn en est bien la preuve. S'il n'est pas endurant, en revanche, il peut se révéler très discret, ce qui fait que la chasse compte parmi ses occupations favorites.
Non, ce qui frappe, chez lui, quand on regarde, se sont ses yeux. Parce qu'à regarder de près, on s'aperçoit qu'il n'ont pas de vraie couleur. Ses yeux sont deux miroirs réfléchissants la lumière, deux fentes lumineuses vers son âme. Est-ce du gris clair, du blanc, du... rien ? Peut être un bout de son pelage, de la neige, qui s'est déposée dans ses prunelles. Un mélange de verre, d'acier et de neige.

Quand à des signes particuliers, Damn possède une fine cicatrice qui lui barre l'épaule gauche, et, s'il en a d'autres, elles sont soigneusement dissimulées sous son pelage.




Before   Histoire
10 lignes minimum

33 lunes, pour être chef, c'est peu. Voire trop peu. Le fait est que cela n'est pas par hasard qu'un jeunot se soit retrouvé à la tête d'un clan. Non, vraiment pas un hasard.

Pour vous compter cela, il me faut revenir des lunes en arrière, au début de la saison froide.
Patte Damnée était alors le premier d'une portée de trois chatons, tous vigoureux et en pleine forme. Une femelle et deux mâles, avait annoncé le guérisseur à la mère, folle de joie. Pour une fois, il n'y eut pas de mort tragique ni d'unique survivant, mes chers lecteurs, vous m'en voyez désolée. Non, cette fois, tout se passa bien. Le père était heureux, la mère aussi, le clan entier était content à l'annonce de cette nouvelle.
L'enfance de Petite Brise, Patte Damnée et Petit Soleil se déroula sans accros, le trio étant adoré de tous les membres du clan. Trois boules de poil énergiques et joyeuses, voilà qui égayait le tout en ce début de mauvaise saison.

Puis vint le jour tant attendu ; le baptême. Les trois chatons étaient excités comme des puces. Ils se virent assigner trois mentors, et les longs jours d'entraînement débutèrent.
Mais toute idylle ne dure pas bien longtemps, et ils auraient dû s'en rendre compte.

C'était lors d'une banale patrouille aux frontières. Rien d'anormal ne paraissait alors, jusqu'à ce que Nuage du Colibri ne décèle une odeur ennemie sur leur territoire. Les six félins restèrent donc là, à attendre qu'une patrouille adverse veuille bien se montrer. Ce qui arriva. Aussitôt, les accusations fusèrent, les cris de protestations prirent le dessus, et bientôt, ils étaient tous à se dévisager en chien de faïence, n'attendant qu'un mouvement pour se jeter les uns sur les autres. Ce fut un apprenti ennemi qui commit la faute de poser une patte au delà du marquage. Aussitôt, Nuage Damné se jeta sur lui avec rage, suivit par les siens. Ce qui devait être un simple contrôle se transforma en combat enragé.

Bientôt, les corps roulèrent dans la poussière, se mordant avec sauvagerie, s'arrachant le pelage avec haine. Mais ce qu'ils n'avaient pas remarqué, c'était l'ammoncèlement de rochers, à deux pas de là.
Ce fut lorsque Nuage Damné projeta son adversaire au loin, et que celui ci buta contre une pierre, que l'apprenti au pelage immaculé se rendit compte de son erreur. Il se précipita en avant pour tirer son ennemi de là, mais c'était trop tard.

- Nuage Damné, NON !
Le hurlement vrilla les tympans de l'apprenti qui, pour autant, n'en tint pas compte et continua de courir vers le jeune, affalé sous les rochers. Un grondement sourd s'élevait du tas et il eu tout juste le temps de voir les pierres dégringoler avant de se faire percuter et qu'une douleur aiguë le fit gémir.
Les combats s'étaient arrêtés. Tous avaient la tête tournée vers les rochers, et plus particulièrement sur une touffe de poil qui dépassait. En gémissant, Nuage Damné se releva, le sang coulant de son épaule, et se precipita vers les cailloux.
L'apprenti avait été enseveli. Enterré vivant.
Avec effroi, le jeune du Clan du Silence tourna son regard vers les autres. Il n'y lut que pitié, pour les membres de son clan, et haine, rancoeur, pour les autres. Un grand mâle roux s'avança alors, et cracha à ses pieds avec fureur.
- Nuage Damné ! Tu mérites bien ton nom, pourriture ! Va, retourne dans ton clan, et va dire à ton chef que tu as causé la mort d'un apprenti ! Et maintenant, quittez nos terres !
Ce fut dans un silence assourdissant que la patrouille de six félins rentra chez elle, remplie d'amertume, de sang, et d'effroi.


Depuis ce jour, le jeune Nuage Damné conserva une profonde rancoeur envers les autres clans, et envers lui même. Il s'en voulait, tout en se répétant que, s'ils ne les avaient pas provoqués, rien de tout cela ne serait arrivé.
Les lunes passèrent, et il se démena comme un diable pour devenir le meilleur, pour faire oublier cet incident aux autres. Rapidement, il devint l'un des meilleurs apprentis, et son baptême de nomination ne tarda plus.
Âme Damnée.
Fallait-il croire à un quelconque message du Clan de la Destinée ? Car ce nom faisait froid au dos.
Des lunes plus tard, avec le même acharnement, il s'entraînait toujours, lorsqu'une patrouille explicative partit pour un clan adverse, celui là même avec qui il s'était confronté, des lunes avant. Étoile du Colibri lui même menait cette patrouille, avec la ferme intention de s'expliquer avec l'autre meneur.
Patrouille qui en rencontra une autre. Et, alors que les paroles fusaient, Âme Damnée revit avec effroi que la scène se répétait. Il n'eut pas le temps de dire "stop".
Tout s'enchaîna avec une vitesse ahurissante.
Ce fut dans cette bataille que Étoile du Colibri perdit sa dernière vie, alors que Âme Damnée et un autre tentaient de le défendre. Lorsqu'il vit le corps de son chef reposer interne sur le sol, une rage incontrôlable s'empara du jeune guerrier, qui se mit à frapper avec plus de force, plus de vitesse, plus de précision. Mût par une colère noire, les coups s'enchaînaient, et bientôt les guerriers ennemis furent mis hors d'état de nuire.

- Et toi, va donc t'en retourner dire à ton chef ce qu'il en coûte lorsqu'on s'attaque à une patrouille, et lorsqu'on en tue le chef.
Ses paroles étaient glaciales, empreintes de rage sourde. Dans un silence de mort, encore une fois, la patrouille s'en retourna au camp. Mais cette fois, ce n'était pas pour annoncer la mort d'un apprenti adverse. C'était pour annoncer celle du meneur.


Longtemps le Clan du Silence demeura sans dirigeant précis, le guérisseur s'attelant à cette tâche tant bien que mal, le lieutenant étant décédé quelques lunes auparavant, et qu'aucun remplaçant n'avait été désigné. Et Âme Damnée s'entraînait toujours, redonnant le morale aux troupes, accompagné par ses proches.
Et puis un jour, un matin de printemps, le guérisseur annonça au clan que le Clan de la Destinée avait désigné quelqu'un.
Le nom d'Âme Damnée résonna dans la clairière et ce fut un jeune abasourdit qui monta sur le rocher. Le lendemain de sa cérémonie, il nomma Esprit du Loup en lieutenant, guerrier en qui il avait confiance et qui l'avait aidé.
Depuis ce jour, les critiques s’éteignirent, et plus jamais on ne se plaignit de la jeunesse du chef, qui s'était épuisé à reprendre le contrôle d'un clan totalement désorganisé.




   
Mon pseudo est Damny, Sel, Winnie pour Aido, j'ai 13 ans et je suis disponible quand je suis dispo /pan/. Hm, 4/7j minimum je dirais.. Les codes du règlement sont Lupus est passé par là(en plus c'est vrai). J'aime le design et l'entrain des membres, et j'apprécie moins hmm, pour l'instant rien, mis a part le manque de smileys. (Moi et eux, c'est une grande histoire d'amour Sisi). J'aimerai ajouter que avoir plus de smileys ce serait cool *huhu*


   ©️ Halloween de Never Utopia

   


Dernière édition par Étoile Damnée le Jeu 31 Aoû - 19:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grand Manitou
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 08/08/2017
Infos fermées
MessageSujet: Re: Damn - Even the stars can fall   Mer 16 Aoû - 22:09

Bienvenue, finis vite ta présentation que je te souhaite la bienvenue officiellement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda Machiavélique
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 13/08/2017
Age : 17

Feuille de personnage
Personnage:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Damn - Even the stars can fall   Jeu 17 Aoû - 9:15

Bienvenu ! :D
Bon courage pour terminer ta présentation ! :)

_________________
Esprit du Loup:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Incompréhensible
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 16/08/2017

Feuille de personnage
Personnage:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Damn - Even the stars can fall   Jeu 17 Aoû - 16:54

Yay, merci à vous deux ! Je crois l'avoir finie, j'espère que tout roule :p

_________________
   
Patte Damnée - Nuage Damnée - Âme Damnée - Étoile Damnée

Crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda Machiavélique
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 13/08/2017
Age : 17

Feuille de personnage
Personnage:
Infos fermées
MessageSujet: Re: Damn - Even the stars can fall   Jeu 17 Aoû - 18:21

Rien à redire, je valide ! J'aime beaucoup ton chat et son histoire, hâte de voir mon chef en RP :D
Je passe répondre à ton MP :)
N'oublie pas de passer par les Effectifs ! :D

_________________
Esprit du Loup:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Damn - Even the stars can fall   

Revenir en haut Aller en bas
 
Damn - Even the stars can fall
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» Dalas Stars signature
» Dalas Stars Aligment
» 01. That Damn Hot Gynecologist.
» Dallas Stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC Renaissance :: Avant de prendre part à l'aventure :: Prélude :: Présentations validées :: Clan du Silence-
Sauter vers: